Je suis heureuse de vous accueillir

sur le site de l'UDCCAS 06.

 

Si l'UDCCAS 06 regroupe

tous les CCAS des communes

de plus de 8 000 habitants, elle

couvre 94% de la population totale

du département, ce qui lui confère

une représentativité certaine.

 

                               Il convient de noter que de très

                               nombreuses petites communes

                              de l'arrière-pays et des vallées

                            ne disposent pas d'un CCAS

                           réellement effectif.

                               Il est alors souvent géré par

                              la Mairie, et son activité

                               limitée est assurée à temps

                                  partiel par un agent communal.

 

                                   L'UDCCAS 06 représente donc des

                                    CCAS très différents en fonction

                                      du territoire sur lequel ils sont implantés.

 

                                  Bonne visite !

 

 

 

                                  Joëlle MARTINAUX

 

                                     Présidente de l'UNCCAS

 

                                          Présidente de l'UDCCAS 06

 

Actualités

 

Journée délocalisée de formation UNCCAS à Beaulieu-sur-Mer
Mercredi 5 juillet 2017 à Beaulieu-sur-Mer, nous organisons une journée de formation UNCCAS délocalisée dans le cadre de l'UDCCAS 06.

 

Intitulé de la formation : "Acquériri et comprendre les clés de compréhension de la loi ASV".
 
Dates des dernière réunions de l'UDCCAS 06 :
 
- Réunion téchnique avec la Caisse Primaire d'Assurance Maladie :
 Jeudi 30 mars 2017 à VALLAURIS, de 9h00 à 12h00, pour les travailleurs sociaux situés à l'Ouest des Alpes-Maritimes.
 Vendredi 31 mars 2017 à BEAULIEU-SUR-MER, de 9h00 à 12h00 pour les travailleurs sociaux situés à l'Est des Alpes-Maritimes.
 

 

 

FB

 

TW

 

mail

 

Site

 

 
 

 

 

 

UNCCAS

 

La Lettre de l'UNCCAS du 11 mai 2017

 

 

 

 

L'actualité de l'UNCCAS

 

 

 

Congrès 2017

Congrès 2017

 

 

 

Le Social, quel retour sur investissement ?
 
Les inscriptions au prochain Congrès national de l’UNCCAS, qui se tiendra les 17 et 18 octobre prochains à Reims, sont ouvertes. Forums, séances plénières, village des exposants… découvrez le programme de cet événement incontournable qui réunit chaque année plus de 800 élus et professionnels de l’action sociale.

En savoir plus

 

 

 

Actes

 

 

 

Actes, mai 2017

De la créativité pour lutter contre le désert social
 
Le numéro de mai du magazine de l’UNCCAS s’intéresse ce mois-ci à l’accès aux droits et aux services publics de proximité dans les territoires ruraux. Actes revient notamment sur quelques solutions des CCAS et CIAS pour répondre aux difficultés budgétaires et au désengagement de certains acteurs. Avec des éclairages de Vanick Berberian, président de l’AMRF et de Bruno Lachesnaie, directeur de l’action sociale de la MSA.

En savoir plus

 

 

 

 

 

Ressources humaines

 

 

 

 

Quelle organisation dans votre CCAS/CIAS ? 
 
Quelles formations proposer à vos agents ? Quel management mettre en œuvre ? Quel impact des finances publiques sur votre budget et votre masse salariale ? Comment recruter et valoriser vos équipes ? Quelles spécificités de la politique RH dans un service public territorial ? Participez à notre nouveau groupe de travail pour échanger avec d’autres CCAS/CIAS sur ces questions. Première séance le vendredi 23 juin.

En savoir plus

 

 

 

Formation

 

 

 

Le 22 mai
Acquérir les clés de lecture et de compréhension de la loi ASV
Elus et professionnels


Formation Loi ASV


• Acquérir les clés de lecture et de compréhension de la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV)

• Identifier les opportunités et contraintes, anticiper, adapter la stratégie des établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS)

• Adapter la politique gérontologique de la commune

Le 22 septembre
De la mise à l’abri au logement - Régime des différents dispositifs et accompagnements
Professionnels

De la mise à l'abri au logement

• Acquérir une connaissance concernant les conditions d’accès et les différents régimes juridiques des dispositifs existants dans le domaine de l’hébergement et du logement

• Etre en capacité d’accompagner les personnes en difficulté dans les différents dispositifs d’hébergement et de logement 

Le 26 septembre
L’ABS - Un outil de connaissance au service de l’action sociale intercommunale
Elus

ABS et intercommunalité

• Comprendre les implications du nouveau cadre légal

• Disposer d’un outil de connaissance pour construire sa politique d’action sociale à l’échelle intercommunale

• Disposer d’un outil de prospective

• Utiliser l’ABS pour construire / conforter le partenariat

 

 

 

Ces sessions de formation auront lieu de 9h30 à 17h00 au siège de l'UNCCAS, 11 rue Louise Thuliez, 75019 Paris.
 
Voir nos autres formations

 

 

 

L'actualité nationale

 

 

 

Résidences-autonomie

Résidences-autonomie

 

 

 

Une nouvelle vidéo de présentation
 
Le site pour-les-personnes-agees.fr, piloté par la CNSA et le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, propose une nouvelle vidéo de présentation des résidences autonomie. Centrée sur un cas concret – celui d’un couple âgé qui ne se sent plus en sécurité dans sa maison isolée – elle fait le point sur les spécificités de ce type de logement et sur les aides disponibles pour en bénéficier.

Voir la vidéo

 

 

 

Aide alimentaire

 

 

 

La DGCS lance une enquête
 
Pilote national de la politique d’aide alimentaire, la Direction générale de la Cohésion Sociale (DGCS) lance une enquête auprès des CCAS et CIAS pour mieux connaitre leur implication dans la distribution de denrées alimentaires et leurs autres actions pour améliorer l’accès à l’alimentation (aides financières, gestion de structures…). L’UNCCAS soutient cette démarche qui permettra de rendre plus visible le rôle essentiel des CCAS.

En savoir plus

 

 

 

Apprentissage

 

 

 

Une convention entre les départements et l’Etat 

L'Assemblée des Départements de France (ADF) et le Ministère de la Fonction publique ont signé le 25 avril une convention pour valoriser le recours à l’apprentissage au sein des conseils départementaux. Le texte se donne pour objectifs d’ouvrir davantage de métiers à l’apprentissage et de mieux intégrer ce mode de formation dans la politique RH, par une meilleure valorisation des apprentis comme de leurs maîtres. Cette ambition rejoint celle de l’UNCCAS, qui a récemment consacré un guide pratique à l’apprentissage dans le secteur des services à domicile.

En savoir plus

 

 

 

L'actualité locale

 

 

 

Calvados

 

 

 

Prévenir la désinsertion professionnelle des agents publics
 
La ville de Caen, la communauté urbaine et le CCAS ont mis en place, à titre expérimental, un service d’accompagnement individuel à l’attention des agents sujets à des arrêts maladie fréquents ou de longue durée. L’objectif : éviter tout isolement de ces personnes et trouver des solutions pour leur projet professionnel (faciliter leur retour, leur reconversion…). A ce jour, 26 agents bénéficient de cette action.

 

 

 

Pyrénées-Atlantiques

 

 

 

Vesti’bulle
 
Boutique solidaire gérée par une dizaine de bénévoles, Vesti’bulle propose une fois par mois aux habitants de Boucau et des communes environnantes des vêtements et accessoires de bonne qualité à petits prix. Les donateurs sont invités à déposer directement leurs dons à la boutique, où ces derniers peuvent faire l’objet d’une réhabilitation si nécessaire. Le produit des ventes est reversé au CCAS.

Lire l’article de Sud-Ouest

 

 

 

Réunion

 

 

 

Pas d’âge pour se jeter à l’eau… 
 
Le CCAS de Saint-Leu a pris l’initiative d’organiser des cours de natation à destination des retraités de la ville. Malgré la présence de l’eau dans le paysage réunionnais, les générations précédentes n’avaient en effet pas forcément jugé utile d’apprendre à nager à leurs enfants : une lacune engendrant aujourd’hui des décalages. Marie-Thérèse, bénéficiaire, résume : "Mi pourra déplacer comme les autres !".

Découvrir le reportage de linfo.re

 

 

 

Offres d'emploi

 

 

 

Le CCAS de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) recrute un Responsable du secteur solidarité-Insertion (h/f) et un Coordinateur de l’épicerie sociale (h/f).

Le CCAS de Plescop (Morbihan) propose une mission de service civique pour promouvoir et développer le lien social dans la ville.

 

 

 

L'actualité européenne

 

 

 

Mayotte

 

 

 

Pass’Palas : l’UNCCAS et l’Europe s’engagent pour l’action sociale
 
Avec Pass’Palas, l'UNCCAS a souhaité déployer un dispositif « sur mesure » pour professionnaliser et faire monter en compétence des acteurs locaux de l'action sociale. Ce parcours a été pensé pour rendre opérationnel l'apprentissage des connaissances en utilisant une méthodologie fondée sur des ateliers, de la formation action, de l'accompagnement personnalisé (coaching) et de la mise en immersion. Des outils spécifiques, adaptés pour Mayotte seront mis en œuvre.

Ce projet est financé par l’Union européenne dans le cadre du programme Fonds Social Européen.

En savoir plus

 

 

 

 Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Vous pouvez exercer ce droit en suivant ce lien.

 

 N'utilisez pas la fonction "répondre" pour nous contacter, votre message ne nous parviendrait pas. Les textes diffusés dans cette lettre d'information ont été rédigés par l'UNCCAS à destination exclusive de ses adhérents. A ce titre, ils sont protégés par la législation en vigueur en matière de droits d'auteur et/ou de propriété intellectuelle. Aucune reproduction, même partielle, ou diffusion en dehors du réseau d'adhérents à l'UNCCAS, de ces informations, ne peut donc être effectuée, sur aucun type de support, sans l'autorisation écrite de l'UNCCAS.

Pour nous contacter suivez ce lien.

 

 

 

 
 
 

Aide à domicile : un projet de coopération franco-italienne

 

Le Pays du Grand Briançonnais, en France, a bénéficié d’un financement européen, conjointement avec la vallée Varaita et la haute vallée du Pô, en Italie. Composée d’une soixantaine de villages, cette zone de montagne peu peuplée souffre de difficultés pour développer son réseau routier et maintenir ses services publics. Le projet « Chez soi » vise à élaborer des modèles communs d’intervention pour les nombreuses personnes âgées de ce territoire transfrontalier.

 

Un réseau fondé sur le « bon voisinage »

 

Le projet repose sur l’identification de personnes habitant le territoire susceptibles d’exercer des activités d’aide à domicile dans une perspective de « bon voisinage ». Le but est de développer de nouveaux services pour assurer un réseau stable d’assistance à domicile, en coordination avec les travailleurs sociaux et les professionnels de la santé.

 

Les personnes associées au projet aident les personnes âgées de ces régions isolées à rester chez elles, grâce à l’accomplissement de tâches quotidiennes (ménage, préparation des repas...), à l’accès à la santé (notamment grâce à des visites médicales). En leur offrant une présence régulière, il s’agit aussi de lutter contre la solitude et l’isolement.

 

Créer des emplois par l’aide à domicile

 

Le projet a permis de mettre en valeur une nouvelle profession, « collaborateur pour le travail à domicile », génératrice d’emplois dans le territoire, surtout parmi les femmes et les jeunes. Trente candidats ont ainsi été sélectionnés et formés pour réaliser ces tâches : les « collaborateurs » ont ainsi pu s’intégrer aux réseaux locaux d’assistance sociale, afin d’offrir le service à l’ensemble des habitants de la zone.

 

A ce titre, « Chez soi » a encouragé le partage d’informations et de connaissances entre les travailleurs sociaux d’Italie et de France.

 

En chiffres

 

Projet soutenu par le programme de coopération France-Italie
Cofinancement : Fonds européen de développement régional
Budget total : 324 896 euros
Cofinancement UE : 215 320 euros (66% du budget total)
Période de programmation : 2007-2013

 

Pour aller plus loin

Vous avez-vous-mêmes bénéficié d’un cofinancement de l’Union européenne pour l’un de vos projets ? Vous avez participé en tant que partenaire à un programme européen ? Apportez votre témoignage en écrivant à Kristine Stempien, kstempien@unccas.org.

 
 

 

Le Prix de l’innovation sociale locale 2017 :

  • Il récompense  des actions en cours (et pas en projet) qui sont innovantes (dans la réponse apportée aux besoins sociaux locaux et dans la façon de faire (partenariats, étude de besoins/ABS, association des usagers à la réflexion/construction/évaluation… et au regard des besoins et ressources du territoire) ou du moins inspirantes pour les autres CCAS/CIAS (c’est-à-dire que bien qu’elle ne soit pas « parfaite » au regard de tous les critères de l’innovation sociale telle qu’on l’entend, l’action peut changer d’échelle, inspirer d’autres territoires car au moins certains points sont très bien pensés/construits/novateurs…)
  • 3 actions de CCAS/CIAS seront primées selon 3 thématiques (et non pas 1 thématique avec 3 prix). Chaque lauréat touchera une dotation de 7 000 €.
    • Finances et organisation du CCAS/CIAS
    • Culture et action sociale locale
    • Accès, usages et recours aux nouvelles technologies

 

  • Calendrier :
    • 6 février – 31 mars : dépôt des dossiers par les membres du réseau
    • Avril-mai : présélection des dossiers
    • Fin-juin : sélection finale des lauréats par le jury
    • 17 octobre : remise du Prix lors du Congrès de l’UNCCAS à Reims
    •  
  • Les thématiques :
    • Finances et organisation du CCAS/CIAS

Les CCAS/CIAS absorbent une grande part de l’augmentation et de la complexification des besoins sociaux induits par de nombreuses évolutions économiques, sociétales et sociodémographiques. Ils ont ainsi été conduits à adapter leurs dispositifs à destination de nombreux de leurs publics tout en faisant face à une contrainte budgétaire croissante. La baisse des dotations de l’État n’a fait que souligner davantage voire accentuer le phénomène. Si pour le moment, la plupart des CCAS/CIAS ne subissent pas de restriction de leurs budgets, tout les incite néanmoins à intégrer un nouveau paradigme : l’optimisation des dépenses. Ils doivent donc interroger la soutenabilité et la pertinence de leurs dispositifs, faire preuve d’imagination pour continuer à répondre à la précarisation de la population, tout en portant un regard sur les évolutions à moyen et longs termes qui les attendent. La pertinence et la qualité des services aux administrés ainsi que les conditions de travail de leurs personnels devront quant à elles rester optimales dans ces évolutions. Dans ce contexte, il s’agira par exemple d’évaluer les dispositifs et leurs impacts sur les usagers afin de les faire évoluer ; de partager et de mutualiser des moyens matériels, humains et financiers avec leurs partenaires locaux, etc. En un mot, d’intégrer la contrainte budgétaire pour faire évoluer les pratiques et l’organisation du CCAS/CIAS sans nuire à la qualité du service public de proximité attendue par nos concitoyens.

  • Culture et action sociale locale

Vecteur de savoirs, de bien-être, d’ouverture sur le monde et sur les autres, l’accès à la culture fait partie des droits mentionnés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts… ». Par ailleurs, le capital culturel est reconnu comme étant aussi important pour l’intégration sociale que le capital social et économique. Or, si les formes, les objets et les lieux culturels sont nombreux, les freins à la culture le sont tout autant : freins culturels, financiers, géographiques, situation de handicap momentanée ou durable, etc. Lever ces freins, c’est contribuer à l’autonomie des personnes, leur épanouissement et leur estime de soi et, par conséquent, les aider dans leur projet et parcours de vie. La culture peut-être aussi être un moyen, un support pour développer la mission de prévention et de développement social local des CCAS et CIAS.

  • Accès, usages et recours aux nouvelles technologies

Les nouvelles technologies sont désormais omniprésentes dans notre vie quotidienne (internet, smartphone, tablette numérique…). Tantôt vectrices de lien social, de connaissances ou de simplification administrative, elles peuvent aussi cristalliser les inégalités : entre ceux qui y ont accès et recours et ceux qui n’en n’ont pas les moyens, entre ceux qui savent les utiliser et ceux qui n’en maîtrisent pas l’usage. Dans ce cadre, au-delà des seuls outils domotiques auxquels ont recours de nombreux CCAS/CIAS, ces derniers peuvent aussi mettre en place des actions basées sur l’utilisation des nouvelles technologies pour répondre à l’isolement social ou professionnel, lutter contre les phénomènes de fracture numérique, accompagner la dématérialisation de l’accès aux droits, etc. Ce faisant, les CCAS/CIAS font des nouvelles technologies un outil de progrès et d’accompagnement social et non un outil qui exclut, un outil qui peut faciliter le travail des personnels, un outil propice à la participation des usagers, etc.

Vous trouverez le détail des thématiques et documents téléchargeables (règlement concours et dossier à remplir) sur : http://www.unccas.org/prix-de-l-innovation-sociale-locale-edition-2017

 

Si besoin de plus d’informations : contact : Jeanne Malassis : innovation@unccas.org 01 53 19 85 59

 

 

Nouvelle enquête nationale de l'UNCCAS : LOGEMENT et HEBERGEMENT

Aide au paiement du loyer, orientation vers le FSL, gestion de structures d’hébergement… les modalités d’action des CCAS/CIAS en matière de logement et d’hébergement sont multiples. A la demande de ses adhérents, l’UNCCAS lance une nouvelle enquête nationale.

Comment participer

Le 31 janvier, chaque responsable des CCAS et CIAS adhérant à l’UNCCAS a reçu un email comportant un lien personnalisé vers le questionnaire en ligne. En cas de difficulté de réception, un nouvel email peut être renvoyé à la demande (enquetes@unccas.org, 01 53 19 85 57).

La date limite pour répondre à cette enquête est fixée au 31 mars 2017. Nous vous remercions pour votre participation qui permettra de valoriser le rôle des CCAS/CIAS !

 

 

 

 

Cette publication, réalisée en partenariat avec Mairie-Conseils, présente les conséquences juridiques d’une fusion d’EPCI sur les compétences sociales d’intérêt communautaire et les CIAS. Les questions et réponses ont été mises à jour pour tenir compte des changements introduits par la loi NOTRe.

 

La compétence sociale appelle une attention particulière au regard de son histoire, de son contexte et des enjeux qu’elle représente. Depuis la loi de Cohésion sociale de 2005, les communautés de communes et d’agglomération peuvent créer un CIAS pour mettre en œuvre tout ou partie des compétences sociales d’intérêt communautaire.

 

De nombreuses communautés ont progressivement opté pour plus de compétences sociales et tout un ensemble de services se sont organisés pour répondre aux besoins sociaux. Dans la mécanique des fusions d’EPCI, il sera important de préserver ces acquis et de maîtriser les enjeux de l’action sociale intercommunale sur des territoires plus vastes. La possibilité et les incidences de la suppression des CCAS pour les communes de moins de 1 500 habitants sont également abordées dans cet ouvrage.

 

http://www.unccas.org/fusion-d-epci-le-devenir-des-cias-et-des-competences-intercommunales-d-action-sociale

 

 

 

Revue ACTES Mai 2017 :